Erwan Despeignes succède à son cousin

Erwan Despeignes a remporté dimanche le prix de Pâques de Saint-Varent, dix-huit ans après son père Patrick.  © Photo NR
 
Comme l’an passé, c’est un membre du club organisateur thouarsais qui a remporté dimanche après-midi le prix de Pâques de Saint-Varent. Erwan Despeignes a en effet succédé à son cousin Sylvain Déchereux au palmarès de l’épreuve, 66e du nom, 18 ans après son père Patrick, lauréat en 2000 et 14e dimanche.
Dès le deuxième tour d’un circuit de 9,3 km à parcourir onze fois et rendu sélectif par la répétition des côtes de Conquenuche et d’arrivée dans Saint-Varent, l’échappée décisive prend forme. Elle est composée des Thouarsais Bastien Damiens et Erwan Despeignes, du Naintré Frédéric Cardineau, 3e l’année passée, du Corpopétrussien Romain Chaudoy, du Charentais-Maritime Thomas Pérez (Team Saint-Sauveur) et du Vivonnois Rémi Eprinchard. Les six fuyards comptent jusqu’à 1 minute et 15 secondes d’avance sur un peloton qui ne reviendra pas.
A deux tours de l’arrivée, Damiens lâche prise. Ils ne sont alors plus que cinq à pouvoir se disputer la victoire. Dans le dernier tour, Despeignes prend la poudre d’escampette pour s’imposer en solitaire, succédant donc à son cousin et signant son premier succès cette saison, le premier également cette année pour le club organisateur thouarsais.
Les classements 2e, 3e catégories et juniors : 1. E. Despeignes (VC Thouars) les 102 km en 2 h 34’40’’, 2. F. Cardineau (Naintré), 3. R. Eprinchard (Vivonne), 4. T. Pérez (Team Saint-Sauveur), 5. R. Chaudoy (St Pierre-des-Corps), 6. M.-A. Jahény (VC Thouars), 7. R. Chollet (VC Châtillon) 1er coureur de 3e cat, 8. M. Gourjault (PSF Niort) 2e coureur de 3e cat, 9. B. Damiens (VC Thouars), 10. B. Angot (UV Poitiers), 11. M. Toffoletti (AC Echiré) 3e coureur de 3e cat, 12. C. Monier (Cycle Poitevin), 13. I. Fiaux (CC Etupes), 14. P. Despeignes (VC Thouars) 4e coureur de 3e catégorie, 15. K. Guillebault (VC Thouars), 16. Q. Meignant (VC Thouars) 1er junior…. PC D1-D2 : 1. J. Yoncourt (CS Chinonais) les 65 km en 1 h 46’45’’, 2. C. Guyonnaud (VC Châtillon), 3. Y. Brunelière (VC Maulévrier) 1er D2, 4. P. Hervé (VC Châtillon), 5. P. Béguier (VSC Beauvoir) 2e D2, 6. T. Vitré (AC Longué) 3e D2... PC D3-D4 : 1. S. Gaborit (VC Châtillon) les 46 km en 1 h 20’40’’, 2. A. Froger (VC Thouars) 1er D4 à 10’’, 3. D. Basely (VC Châtillon) à 10’’, 4. V. Pannetier (VC Châtillon) à 10’’, 5. J.-M. Chesneau (St Léger cyclisme) à 10’’, 6. G. Croisé (Angers Doutre) à 10’’, 7. P. Benoit (VC Thouars) 2e D4 à 10’’, 8. S. Barbot (TC Chalonnes) à 10’’, 9. E. Chollet (VC Châtillon) 3e D4 à 10’’...
 
NR du 04/04/2018
 

Charly Launay avec la Manière à Gourgé

Charly Launay sur la ligne d’arrivée de Gourgé loin devant ses adversaires.
© (Photo Cor. NR, L. B.)
 
Un peu resté sur sa faim l’an dernier avec une deuxième place, le coureur du Bressuire Activité Cyclisme s’est rattrapé cette année. En effet, battu l’année dernière par Jérémy Bellicaud, Launay avait une revanche à prendre. Malheureusement, le vainqueur de l’année dernière n’était pas présent. Et pour cause, la course de Gourgé est un gage de qualité, car les vainqueurs des deux dernières éditions ont aujourd’hui atteint un niveau trop important pour participer à la compétition.
On pense notamment à Valentin Ferron, vainqueur à Gourgé il y a deux ans qui est aujourd’hui en passe de devenir professionel et qui court pour l’équipe Vendée U. Le président du Vélo Club Châtillonais, Jeannick Daubigne, s’enorgueillit de cela et souligne la difficulté du parcours : « C’est un circuit très sélectif, avec la grande côte de l’arrivée et un long faux plat, il faut s’accrocher ».
Les coureurs sont venus en nombre à Gourgé ce week-end, entre 140 et 150 cyclistes se sont affrontés dans différentes catégories. Ce n’était rien d’autre que la 19e édition du prix André Découx, en l’honneur du fondateur du Vélo Club Châtillonais. Anne-Marie Découx a par ailleurs pu assister à la manifestation en donnant le départ de la course. 
Du côté des coureurs de Châtillon, on note la belle performance sur la course départementale 1 et 2. Puisque deux coureurs du club se retrouvent sur le podium, il s’agit de Cyril Guyonnaud premier et de son cousin Adrien Marteau, troisième. Pour Guyonnaud, l’ancien coureur de première catégorie (un niveau en dessous du niveau professionnel) cette victoire a un goût particulier : « Tout s’est joué sur la dernière boucle où j’ai réussi à décrocher. Puis c’est une victoire en famille, avec mon cousin, ça fait plaisir ». 
Jeannick Daubigne impressionné par les coureurs rajoute : « Il y a du costaud aujourd’hui ». Le grand vainqueur du jour Charly Launay l’a montré en s’imposant sans encombres. A peine essoufflé par sa victoire avec plus d’une minute d’avance il commente : « J’ai attaqué à trois tours de l’arrivée, il restait encore vingt bornes, mais l’année dernière j’avais fait ça et j’aime bien rouler dur. On était nombreux, en attaquant je pensais emmener deux ou trois gars, mais ça n’a pas suivi donc j’avais juste à maintenir mon avance. Je suis content, c’est une belle course et dans le comité des Deux-Sèvres, ça fait toujours plaisir ».
 
NR du 05/03/2018